Catégories
Livres & comics

The Marvel Rundown: EMPYRE # 1 donne le coup d'envoi du prochain grand événement

-Publicité-

Et nous revoilà! Le Marvel Rundown est officiellement de retour pour couvrir les nouvelles sorties de House of Ideas, et nous célébrons notre retour avec un regard sur le premier numéro du premier grand événement de Marvel en 2020: Empyre! Les Avengers et les Quatre Fantastiques sont sur le point de s'affronter lors d'une invasion extraterrestre de la Terre, et l'un avec ses racines dans l'un des plus anciens conflits de l'univers Marvel – comment ce premier numéro fait-il pour préparer le terrain pour le reste de l'événement?

Nous avons un examen de ce problème, ainsi qu'un aperçu rapide des autres versions remarquables de cette semaine, toutes à venir dans le dernier opus de The Marvel Rundown!


Empyre # 1
Empyre # 1

Empyre # 1

Tracé par Al Ewing et Dan Slott
Scripté par Al Ewing
Art par Valerio Schiti
Art couleur par Marte Gracia
Lettré par Joe Caramagna de VC
Couvert par Jim Cheung et Frank Martin
Commenté par Joe Grunenwald

C'est enfin là. Exactement trois mois après sa date de mise en vente initialement prévue, Empyre Le numéro 1 est arrivé et le premier grand événement de Marvel en 2020 a commencé. L'histoire trouve les Avengers et les Fantastic Four sur une trajectoire de collision alors qu'un empire uni Kree / Skrull s'approche de la Terre, et ce premier numéro ne perd pas de temps à réunir les deux équipes de manière passionnante.

Écrivains Al Ewing et Dan Slott se sont associés pour cet événement, et leur collaboration a bien commencé. Le fait d'avoir un seul écrivain pour gérer les scripts (dans ce cas Ewing) aide certainement à rendre l'expérience de lecture fluide. Ewing utilise des narrateurs en duel dans Tony Stark et Reed Richards pour présenter les deux côtés du conflit, et avec autant de personnages avec lesquels travailler – six membres de la FF (lorsque vous tenez compte des enfants), huit membres des Avengers, plus Hulkling, ainsi qu'une poignée de clés nommées et notables Kree, Skrulls et Cotati – les choses auraient facilement pu être confuses ou précipitées. Et ne vous y trompez pas: il y a absolument beaucoup qui se passe dans cette bande dessinée, mais tout est facile à suivre, et la plupart des personnages ont la possibilité de briller sans se sentir surchargés ou décousus.

Bien sûr, la majeure partie du mérite de l'expérience de lecture doit aller à l'équipe fournissant les visuels du problème. Valerio Schiti et Marte Gracia faire un travail spectaculaire tout au long du numéro. La portée de cette chose est absolument énorme, et même avec tant de choses qui se passent dans les profondeurs de l'espace, Schiti et Gracia parviennent à ancrer toute l'action dans un espace physique, plaçant les personnages et les événements en relation facilement compréhensible les uns avec les autres sans sacrifier le dynamisme de l'action. Leur capacité à raconter des histoires est superbe, de l'action susmentionnée aux moments de petit personnage et à la préfiguration visuelle des choses à venir. Ils adhèrent absolument au style de maison Marvel souvent discuté, mais les compétences et le niveau de l'artisanat sont si élevés ici que cela ne m'a même pas dérangé. Ce livre est un régal à regarder.

Empyre # 1
Depuis Empyre # 1

En ce qui concerne les événements, je dois admettre que j'étais assez sceptique en entrant dans celui-ci. Le conflit Kree / Skrull ne m'a jamais particulièrement intéressé, et nous venons littéralement de vivre un événement «La Terre est envahie par des forces extérieures» l'année dernière dans l'excellent Guerre des royaumes. La façon dont ce premier numéro de Empyre cependant, je suis très intéressé de voir où cela va. Il y a déjà beaucoup de dynamiques de personnages compliquées en jeu – entre les Avengers et les FF, entre Hulkling et les autres héros de la Terre, au sein de l'empire combiné Kree / Skrull – et sûrement celles-ci deviendront plus difficiles à mesure que l'histoire se déroulera. Et la torsion à la fin révélant la véritable menace de la série était vraiment agréablement surprenante et m'a donné confiance que cette équipe créative a plus de trucs dans sa manche.

S'il y a une faiblesse à Empyre # 1, c'est que ce n'est pas vraiment le premier numéro de l'événement. Bien sûr, c'est le premier à présenter à la fois les Avengers et la FF, mais je sais que j'aurais été complètement perdu si je n'avais pas lu les deux préludes à numéro zéro mettant en vedette les équipes respectives. Ces deux éléments fournissent un décor important pour les deux équipes qui abordent ce nouveau problème. Si vous voulez savoir ce que font les Avengers sur la lune, ou ce que font les Quatre Fantastiques dans l'espace avec une paire d'enfants Kree et Skrull à bord de leur navire, vous voudrez probablement vérifier ces deux problèmes en premier (il aide également à ce qu'ils soient tous les deux des lectures assez divertissantes, en particulier celle axée sur les Avengers).

Verdict final: Navigation forte. Dans l’ensemble, c’est un excellent début Empyre événement, d'une équipe créative qui apporte clairement son jeu A. Cela peut être un peu inaccessible pour les personnes qui n'ont pas lu les titres du prélude, mais il y a encore beaucoup à aimer ici même sans ce contexte si vous êtes prêt à vous asseoir et à profiter de la balade.

Depuis Empyre # 1

Rapide aperçu!

  • Capitaine merveille # 17
    • Après quelques intrigues plus longues, l'écrivain Kelly Thompson est rejoint par des artistes invités Francesco Manna et Carlos Lopez pour une merveilleuse histoire tout-en-un sur une soirée de jeu hébergée par Carol Danvers qui prend une tournure inattendue. C'est un livre parfait à ramasser si vous souhaitez faire la connaissance du capitaine Marvel et de son équipe de soutien, ou si vous recherchez simplement une lecture légère et amusante. Je suis également un fan de l'interaction entre Wolverine et Kamala Khan, donc ce numéro a été fait pour moi. —JG
  • Les quatre Fantastiques # 21
    • La première Empyre tie-in tourne directement sur les événements de Empyre # 1, emmenant les enfants Richards sur terre et ajoutant quelques nouvelles rides à l'invasion imminente. Slott s'intègre parfaitement à ce problème avec la série d'événements principaux et les artistes Paco Medina, Sean Izaakse, Marcio Menyz, et Erick Arciniega faites du bon travail avec les créatures folles et les personnages ténébreux présentés ici. En plus de Wolverine, c'est comme si c'était encore les années 90, mais ce n'est pas mal dans ce cas. Au final, au fur et à mesure des liens, celui-ci ne semble pas essentiel à l'événement, mais c'est toujours une lecture agréable, avec une fin qui est vraiment choquante. —JG
  • X-Men géant: Magnéto #1
    • La dernière entrée de la série de Jonathan Hickmanà coup sûr X-Men, Magneto se procure une île au roi d'Atlantis. Le script de Hickman est parfois clairsemé, laissant les visuels de l'artiste Ramón Pérez (succédant à l'artiste initialement annoncé Ben Oliver) faire le gros du travail, et Perez est prêt pour la tâche. Pourtant, c'est en grande partie une question de configuration pour les choses à venir, donc au final c'est un peu léger, mais toujours une lecture assez agréable. Cela me donne également envie de lire davantage sur le Namor de Hickman, donc les doigts se sont croisés pour cela. —JG

La semaine prochaine, le Empyre l'événement se poursuit et les Fantastic Four concluent leur rencontre avec les X-Men!

-Publicité-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *