Catégories
Livres & comics

REVUE: La réimpression de MAISON IKKOKU apporte les premiers Rumiko Takahashi à un nouveau public

Maison Ikkoku

Histoire et art: Rumiko Takahashi
Traduction: Matt Treyvaud
Art de retouche et lettrage: Inori Fukuka Trant
Conception: Alice Lewis
Éditeur: Nancy Thistlethwaite
Éditeur: Médias VIZ

En 2018, vétéran du manga Rumiko Takahashi a finalement été honoré par une intronisation au Eisner Hall of Fame. Depuis, Médias VIZ a annoncé et imprimé (ou réimprimé) une large sélection de ses œuvres. À la fin des années 90, VIZ avait imprimé sa folle mais douce Maison Ikkoku, en l'adaptant au format de lecture de gauche à droite des bandes dessinées occidentales. Maintenant, ils ramènent Godai, Kyoko et tous les résidents excentriques de la pension Maison Ikkoku dans une édition spéciale collector.

Takahashi est surtout connue pour ses œuvres qui mêlent réalité et fantaisie, mais Maison Ikkoku est une rareté pour elle, une comédie romantique qui n'a aucun élément magique manifeste. Il contient cependant beaucoup de ses hijinks loufoques de comédie romantique, avec des amants jaloux en herbe, de nombreuses chutes de bêtises et des malentendus inutilement compliqués. En ce sens, il est tout aussi charmant et amusant que des œuvres plus populaires comme Ranma ½.

Maison Ikkoku

Pour ceux qui ne lisaient pas de manga pendant Maison IkkokuLa première série d’impressions en langue anglaise de la société est la suivante: la jeune veuve Kyoko Otonashi a été installée en tant que nouveau directeur de l’immeuble de la pension Maison Ikkoku. L'étudiant Yusaku Godai, qui échoue continuellement à ses examens d'entrée à l'université parce qu'il a du mal à étudier dans la pension très animée et animée, prévoit de partir jusqu'à ce qu'il voit Kyoko et tombe instantanément dans la luxure. Cette convoitise se transforme en quelque chose de plus alors que les deux trouvent leur vie empêtrée dans les allées et venues de la pension. Et à son honneur, Godai n'a rien à voir avec le horndog inutile de Takahashi Urusei Yatsura, Ataru; Godai, bien que facilement distrait, est généralement généreux et ses sentiments romantiques ne s'exercent que sur Kyoko. Ses efforts sont compliqués par ses sentiments toujours forts pour son mari décédé, et il est sensible à ces sentiments plutôt que dédaigneux.

Maison Ikkoku

Bien que la viande de l'histoire soit Godai und La romance naissante et maladroite de Kyoko, le casting de soutien aide à garder les choses intéressantes. Le Yotsuya lubrique et Akemi sexy et décontracté aiment tourmenter Godai, profitant de sa bonne nature pour se moquer, regarder et harceler pour un effet comique. Le petit Kentaro Ichinose fournit un véhicule à Godai pour faire ses preuves auprès des enfants (un moyen infaillible pour le cœur d'une femme, n'est-ce pas?), Tandis que la mère de Kentaro pousse constamment Kyoko à sortir et à faire partie de la communauté. En fait, elle convainc Kyoko de rejoindre un club de tennis communautaire, où elle rencontre le bel entraîneur, Shun Mitaka. Le Mitaka poli, élégant et riche est le fleuret de Godai, et les deux hommes se battent pour Kyoko, la plupart du temps sans qu'elle s'en rende compte.

Maison Ikkoku

Alors Maison Ikkoku est une romcom simple, et alors? Le véritable attrait ici est que c'est une comédie romantique de Rumiko Takahashi, et sa marque très spécifique d'action, de comédie et de romance est cuite ensemble dans un manga classique – un exploit impressionnant, étant donné que ce n'était que sa deuxième œuvre majeure. Le fait que Takahashi soit un franc-tireur du manga n'est pas un secret, et c'est une aubaine pour le marché nord-américain que la quasi-totalité de son travail soit disponible en anglais. Cette première tranche du Maison Ikkoku l’édition collector rassemble les seize premiers chapitres en près de 350 pages. Un aperçu gratuit peut être trouvé sur Site Web de VIZ, avec la collection elle-même disponible à partir du 15 septembre 2020. Les fans du "Rumic World" peuvent se réjouir de Takahashi Sirène Saga, également disponible dans une édition collector de VIZ en novembre 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *