Catégories
Livres & comics

INDIE VIEW: Gipi propose UNE HISTOIRE pour nous tous

-Publicité-

une histoire

Une histoire
Par Gipi
Traduit par Jamie Richards
Fantagraphics

Combien de vieux là-bas? Je veux dire au moins dans la cinquantaine. Avez-vous déjà eu une conversation avec quelqu'un de 25 ans de moins où vous vous rendez compte que les années font une différence? Pas dans l'intelligence ou la connaissance, pas dans la stabilité émotionnelle ou la maturité, mais simplement dans la compréhension de la trajectoire de la vie humaine et voir tracée dans votre propre expérience non seulement comment vous n'êtes pas la même personne que vous étiez il y a 25 ans, mais aussi que votre identité s'avère être plus lié aux membres de la famille qui vous ont précédé que vous ne l'aviez imaginé il y a 25 ans? Et que cette personne de 25 ans de moins ne sait pas qu’elle arrivera au même point car il n’ya pas de mots pour expliquer le processus pour y arriver? Il n’y a aucun moyen d’exprimer clairement l’universalité d’être là à un moment donné et de passer ensuite ici, à un endroit où une personne différente existe même si c’est aussi la même personne?

Dessinateur italien Gipi aborde quelque chose un peu comme ça dans Une histoire, une œuvre sublime et lyrique qui prend deux expériences – une qui se passe pendant la Première Guerre mondiale et une qui se passe de nos jours – et qui construit non pas un lien d'actions, mais un lien d'émotions, d'effroi, de culpabilité.

une histoire

Landi est dans un établissement psychiatrique après une panne. C'est un écrivain, maintenant dans la cinquantaine, et il a vu sa famille s'effondrer autour de lui – ou, plus précisément, ses relations au sein de sa famille, en particulier celle avec sa fille. Il est obsédé par l'idée de la différence entre la réaction d'un jeune de 18 ans rencontrant un reflet de lui-même dans la cinquantaine lorsqu'il se regarde dans le miroir et la réaction de l'homme dans la cinquantaine. Ce dernier s’assurait qu’il ne vieillissait pas si mal, tandis que le premier serait horrifié par la vision. La réaction de ce dernier est un moyen de s’absoudre de toutes les erreurs, une façon de dire: «J'ai fait de mon mieux avec ce avec quoi je devais travailler.»

Landi est également obsédé par le journal de guerre de son arrière-grand-père Mauro, déversant le texte avec émerveillement, l'abordant comme une histoire qui le stoppe dans le silence. Pour Mauro, c'est une histoire de survie, d'auto-préservation contre une tempête sombre qui engloutit tout autour de lui, et de désir de retourner auprès de la femme qu'il aime avec la volonté de faire tout ce qu'il faut pour y arriver.

une histoire

La vie de Landi, en revanche, a moins de traumatismes physiques et évidents, mais il est toujours dévasté par ce qui s'est passé. Mauro doit faire face à sa propre faiblesse personnelle à la suite de situations gigantesques hors de son contrôle, tandis que Landi semble avoir perdu le contrôle de lui-même. C'est tout un fardeau, c'est trop, et pourtant il essaie de convaincre ses surveillants de l'hôpital qu'il est prêt à partir, qu'il était juste fatigué, c'est tout. Il peut faire face au monde, dit-il.

Il n'y a rien dans une œuvre de Gipi qui soit jamais simple ou superficiel, et son art n'est jamais rien moins que somptueux, et Une histoire fonctionne bien avec ses progrès en tant que créateur. Et le titre – Une histoire – se concentre sur ce que Gipi communique. Nous sommes l'histoire de tout ce qui nous a précédé. Pas une fin, mais un autre chapitre non seulement d'une lignée génétique et culturelle, mais aussi émotionnelle. Les préjugés, les blessures, les trahisons et les joies sont tous des facteurs dans ce qu'une génération remet à la suivante et la suivante et la suivante. Avez-vous déjà lu une lettre que votre grand-parent a écrite en tant que jeune? Avez-vous déjà vu certains d'entre vous dedans? C’est la pointe de ce que Gipi aborde dans Une histoire.

-Publicité-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *