Catégories
Livres & comics

Empyre # 0: Fantastic Four (REVUE)

Empyre # 0: Fou fantastiquer
Marvel Comics

Écrit par: Dan Slott
Illustré par: R.B.Silva & Sean Izaakse
Couleurs par: Marte Gracia & Marcio Menyz
Inscription par: Joe Caramagna de VC

ACHETEZ VOTRE COPIE ICI

Même dans l'espace, vous pouvez manquer de gaz … les Richards, ainsi que la torche humaine et la chose, se retrouvent bloqués. Mais! L'espace n'est pas un endroit aussi solitaire, car il y a forcément un navire qui passe – et qui passe par l'un d'eux! Un vrai bateau, comme un bateau pirate, qui les emmènerait dans un casino spatial, afin que la Chose puisse se battre, gagner de l'argent et être en mesure de payer son voyage, et encore plus d'essence. Cependant, ils surviennent sur des êtres qui jouent sur une bagarre entre le dernier Kree et le dernier Skrull… qui ne sont que des enfants. Alors que la torche humaine et la chose essaient littéralement de donner un sens aux enfants, M. Richards va avoir une conversation avec le propriétaire du casino, et, bien, Mme Richards trouve ses enfants jouer – et disons simplement que ses pouvoirs d'invisibilité permettent qu'ils se ruinent. Ils ont probablement des ennuis de toute façon, mais pourquoi ne pas obtenir un peu d’argent et libérer ces enfants qui se battent pendant qu’ils y sont?

Ce numéro met en place une nouvelle histoire intéressante où les Fantastic Four (ainsi que les enfants Val et Frank) sont coincés dans l'espace avec ces deux enfants, élevés avec l'intention de s'entre-tuer. J'espère qu'ils pourront s'amender, et peut-être rejoindre les Quatre Fantastiques, ou, alternativement, unir leurs forces avec Val et Frank pour devenir leur propre équipe. Étant donné qu'ils ne sont pas libres de prendre des commandes, j'espère que ces enfants apprennent à travailler les uns avec les autres, plutôt que de passer chaque instant à se détester sans autre raison que ce qu'ils ont appris.

L'écriture était bien faite, car chaque personnage avait son moment sous les projecteurs, et c'était naturel. Je n'avais pas l'impression qu'il y avait une scène qui s'y déroulait pour s'assurer que vous vous souveniez qu'un personnage était également dans l'histoire. Chaque apparence d'un personnage était très organique dans l'histoire (rappelez-vous, c'est maintenant six personnages, pas seulement quatre).

Dans l'ensemble, c'est un bon point de départ pour un tout nouveau scénario, car il s'agissait de l'histoire d'introduction, numéro zéro, donc avant que le numéro numéro 1 ne sorte, assurez-vous de rattraper ce problème pour vous rattraper!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *