Catégories
Livres & comics

DC ROUND-UP: un adieu chaleureux à SUPERMAN'S PAL JIMMY OLSEN

-Publicité-

CETTE SEMAINE: Nous fermons le livre sur Le copain de Superman Jimmy Olsen et mal gérer les tropes noirs Strange Adventures # 3.

Remarque: les critiques ci-dessous contiennent des spoilers. Avertissement sur le contenu: brève mention d'agression sexuelle. Si vous voulez une recommandation d'achat / pass rapide et sans spoiler sur les bandes dessinées en question, consultez le bas de l'article pour nos verdicts finaux.


Le copain de Superman Jimmy Olsen # 12

Écrivain: Fraction mate
Artiste: Steve Lieber
Coloriste: Nathan Fairbairn
Lettre: Clayton Cowles
Couverture: Lieber et Fairbairn

Je vais tellement manquer cette série. C'est le livre que j'attends le plus chaque mois et sur lequel je peux toujours compter pour me remonter le moral. Permettez-moi de vous dire qu'avoir un livre comme celui-ci au cours de la dernière année a été extrêmement important. Le monde est sombre, et cette année a été un enfer absolu, mais au moins j'ai eu Fraction et Lieber compter sur pour ramener une certaine légèreté dans ma vie.

La série a été un plaisir rauque du début à la fin et malgré son style de narration très peu conventionnel, elle a raconté une histoire très cohérente. Ce dernier numéro a été une excellente coda pour lier les extrémités restantes et a également servi un objectif plus grand à la ligne globale de Superman, Jimmy utilisant ses nouvelles connexions pour sauver le Daily Planet et devenir son éditeur.

Bien que ce numéro ne soit pas aussi drôle que certains autres numéros de la série, il fait un excellent travail pour clore ce chapitre de la vie sauvage de Jimmy. Cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas de rire dans la bande dessinée, j'aimais particulièrement Julian se faire chronométrer avec un croco et Dex-Starr se soulageant sur le mur de la maison ancestrale d'Olsen. J'espère que nous aurons une autre série de cabrioles de Jimmy à l'avenir, mais si c'est ça, c'était une série presque parfaite.

Verdict: Acheter


Strange Adventures # 3

Écrivain: Tom King
Artistes: Mitch Gerads et Evan "Doc" Shaner
Lettre: Clayton Cowles

À l'autre bout du spectre des livres et à quel point je les aime, c'est ce gâchis absolu d'une bande dessinée. Je peux presque dire quoi Roi essaie de faire ici, mais comme je l'ai dit dans l'examen de la première question, je pense qu'il est trop proche du sujet pour vraiment raconter cette histoire de la façon dont elle doit être racontée.

En particulier, ce problème nous laisse vraiment dans une position où la famille Strange est tout simplement des gens vraiment horribles, et parce que je ne crois pas une minute qu'ils se révéleront être les méchants réels de l'histoire, cela se passe mal avec moi. Je n'aime pas particulièrement la façon dont Alanna est dépeinte, comme rien de plus qu'une dame noire. Elle est juste là pour s'adapter à un trope, et pour ne pas ressembler au personnage. Pourquoi une femme qui a vécu la majeure partie de sa vie sur une planète sans tabac serait-elle une fumeuse en chaîne? Parce qu'elle doit être adaptée à son rôle dans l'histoire. Elle est décrite comme méchante et complice, et plus intelligente que Batman.

King essaie également de jouer un type de jeu «les deux côtés sont dans le mauvais». Bien sûr, Strange pourrait être un criminel de guerre avec une bravoure volée, mais Batman est totalement le méchant parce qu'il a l'audace d'avoir quelqu'un pour enquêter sur un meurtre et que quelqu'un s'est avéré justement poser des questions sur la famille de Strange. Comment osait-il poser des questions pertinentes à une enquête?

La seule grâce salvatrice de ce livre est qu'il est certainement joli. le Doc Shaner les séquences en temps de guerre sont lumineuses et vives et apportent juste assez de dissonance de ce qui se passe pour la rendre plus grande que nature. Et malgré mes réticences sur la façon dont ces personnages correspondent au thème noir, Gerads est parfait pour transmettre cette atmosphère. Mais l'art seul ne suffit pas pour prendre un livre, et je ne recommande vraiment pas ce livre à l'avenir.

Verdict: Passer


Round-Up


  • Dark Nights: Death Metal # 2 est arrivé. C’est tout ce que j’ai vraiment à dire à ce sujet. Le problème était surtout rempli, sans progrès majeur dans l'intrigue autre que le nouveau Batmanhattan Who Laughs. J'ai passé un très bon moment avec les flashs.
  • Catwoman # 23 est absolument terrible. C'est énervé pour être énervé, et juste assez autoréférentiel pour être ennuyeux. Murphy et NorthcottLes fans ne remarqueront probablement même pas que le personnage de Tambra Quartz se moque d'eux.
  • Spurrier sur Ligue de justice est incroyable. Sa Diana est une version absolument parfaite du personnage, même si quelques autres personnages sont hors personnage pour fournir le conflit éthique.

Mademoiselle l'un de nos commentaires précédents? Découvrez notre archive complète!

-Publicité-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *